Bannière publication affaires sociales

Capital social

Notes d'analyse
Octobre 2004
Version PDF

Notes d'analyse, Affaires sociales, octobre, 2004

De manière générale, le capital social se définit comme l’ensemble des réseaux, des normes et des valeurs permettant aux individus et aux institutions d’atteindre des buts communs. La notion de capital social a longuement été ignorée dans l’histoire de la pensée économique. Cet état de fait est clairement mis en évidence par WOOLCOCK (2001) : « Dans la plupart des grandes théories du développement, les relations sociales ont donc été jugées singulièrement pénibles, exploitantes, émancipatrices ou hors propos ». Ainsi qu’il s’agisse des théories communistes (« exploitantes »), des thèses socialistes (« émancipatrices ») ou encore de la vision néoclassique (« hors propos »), l’importance du rôle joué par le capital social a été inexplorée. Or pour Woolcock comme pour beaucoup d’autres, le capital social constitue une source de richesse et de bien-être.

C’est dans un premier temps à la science sociale et à Durkheim que l’on doit l’analyse de l’impact des relations sociales sur les individus et les groupes. Explications...

Fichier attaché: 

Thématiques: